E-Newsletter

Signup for the
UPF E-Newsletter

Enter your email
The Universal Peace Federation (UPF) is a global network of individuals and organizations dedicated to building a world of peace centered on universal spiritual and moral values.



The only alternative to coexistence is co-destruction.
Jawaharlal Nehru

Le nouvel espoir de paix du Nigéria Print E-mail
By UPF - International   
Sunday, July 17, 2011

English | Japanese

Abuja, Nigéria - Le Centre international de conférences d’Abuja, Nigéria, a accueilli de nombreux événements prestigieux depuis la fondation de la nouvelle capitale fédérale en 1991 parmi lesquels la 11ème étape de la tournée mondiale pour la paix entreprise par le fondateur de la FPU a certainement été l’un des plus mémorables. Une foule d’environ 3'000 personnes, y compris 700 personnalités des quatre coins du monde, étaient rassemblée pour recevoir le message du fondateur de la FPU, le Rév. Dr. Sun Myung Moon qui a longuement parlé de l’espoir de Dieu de voir le Nigéria se transformer en une nation modèle de paix, porteuse de lumière pour toute l’Afrique.


La nation la plus grande d’Afrique a certainement besoin d’une nouvelle vision et le Président Goodluck Jonathan, récemment réélu, est confronté à de nombreux défis, en particulier à celui de négocier le choix d’un cabinet et d’un gouvernement capable d’embrasser la diversité culturelle, religieuse et ethnique du Nigéria. Des désastres tant humains que naturels comme les attaques terroristes à la bombe qui ont éclaté à Abuja et dans le Nord ou encore les inondations qui se sont répandues à Lagos, l’ancienne capitale et la plus grande ville du pays, ont rendu sa tâche d’autant plus ardue.

Rév. Moon salue chaleureusement le Président nigérien Dr. Goodluck Jonathan. Les prières des dirigeants de 6 religions ouvrent le programme de la tournée de la paix à Abuja.

Malgré tout cela et dans un agenda chargé d’autres devoirs, le président Jonathan s’est pris le temps de recevoir le Rév. Moon et son épouse ainsi que des membres de leur famille et entourage. Cette rencontre a permis au Dr. Moon d’offrir au président trois suggestions pour l’avenir du Nigéria.

Premièrement, il a encouragé le président à honorer Dieu ainsi que les lois et traditions divines au sein de son gouvernement et de guider la passion nationale pour la religion afin d’en faire un instrument de paix et non de division. Ensuite, il a mis l’emphase sur l’importance de soutenir le mariage et la famille pour éviter qu’une marée de valeurs séculières et humanistes n’érode la famille traditionnelle du Nigéria. Finalement, il a exprimé l’espoir que le Nigéria se distingue comme une nation modèle d’Afrique et du monde.

La conférence internationale de trois jours pour les dirigeants, organisée par la Fédération pour la paix universelle, a mis l’accent sur ces trois thèmes. Elle a attiré plus de 700 délégués du Nigéria et de 69 autres nations. 34 orateurs ont parlé de thèmes divers comme l’agriculture et la nourriture, la santé et le développement, l’établissement de la paix par le dialogue interreligieux et la bonne gouvernance.

Lors de la session plénière d’ouverture, le Dr. Thomas Walsh, président de la FPU, a dit que la conférence des dirigeants et la tournée pour la paix ont démontré l’« engagement de la FPU au Nigéria et en Afrique pour promouvoir la coopération interreligieuse, la bonne gouvernance, le mariage et la famille ainsi que la formation du caractère de la jeunesse ».

Le Rév. Hyung Jin Moon, Président international de la FPU, donne le discours d’ouverture L’ancien premier ministre du Togo, Gabriel Messan Kodjo, s’adresse à la session plénière d’ouverture.
L’honorable Madhav Kumar Nepal, Premier ministre du Népal 2009-2011 parle de sa quête de la paix. HA Sam Zakhem, ancien ambassadeur des Etats-Unis au Bahrain.

Le Dr. Hyung Jin Moon, président international de la FPU, a déclaré qu’une paix durable ne pouvait provenir d’une origine purement humaine et séculière : « Pour obtenir des solutions durables aux problèmes critiques de cette région, il faut un renouveau spirituel et la participation de tous ceux qui affirment et pratiquent des principes spirituels ».

Et pourtant, la passion religieuse ne suffit pas non plus. Il a conclu par une mise en garde : « En tant que dirigeants religieux ou croyants, nous devons rester vigilants et éviter la corruption de la religion qui mène au fanatisme et même à la violence ». 

L’Hon. Ibrahim Nasiru Mantu, ancien vice-président du Sénat nigérien, a reconnu cette réalité dans ses remarques de bienvenue : « Dans le temps, le Nigéria était une patrie paisible, mais de nos jours, les dirigeants agissent avec corruption car ils ne craignent pas Dieu. C’est pourquoi, l’enseignement fondamental du Rév. Moon est si essentiel pour le Nigéria et le monde ».

On reconnaît l’étendue de l’engagement religieux nigérien par le peu de trafic sur les routes et la fermeture des magasins de la capitale le dimanche. Tout l’après-midi, une foule paisible se dirigeait vers le centre de convention pour participer au programme de la tournée pour la paix.

L’orchestre de la paix universelle qui avait parcouru des centaines de kilomètres de la ville de Port Harcourt au Sud du pays, a joué avec fougue l’hymne national nigérien, puis les dirigeants religieux de 5 fois ont offert leurs invocations et prières pour la paix. Le groupe Sonic Cult des Etats-Unis a joué des chants de louanges et Mme Patti Boulaye, une Nigérienne qui a quitté son pays en tant que victime de la guerre civile nigérienne pour le Royaume Uni où elle s’est fait un nom dans le monde du spectacle a chanté « Amazing Grace ».

les gens font la queue pour recevoir un billet d’entrée au programme central. Paroles de bienvenue de l’Hon Ibrahim Nasiru Mantu
Mme Patty Boulaye (l) et d’autres accueillent les fondateurs de la FPU sur scène. Rév. In Jin Moon

Finalement, le Rév. Moon et son épouse sont montés sur scène après une introduction donnée par deux de leurs enfants, Rév. In Jin Moon, pasteure responsable de l’Eglise de l’Unification d’Amérique, et le Rév. Hyung Jin Moon.

« Je me suis senti bienvenu au Nigéria » dit le Rév. Moon avant de lire son discours de paix. «  Ce pays a un grand potentiel non seulement pour lui-même mais bien pour toute l’Afrique et le monde ». Il a ajouté que ce ne sont pas les choses extérieures comme le pétrole, les minéraux ou l’eau qui sont les vraies richesses d’une nation et que même les vastes ressources humaines du Nigéria - un africain sur quatre étant Nigérien - ne valent rien si elles ne sont pas centrées sur Dieu. « A quoi sert un prix Nobel s’il n’est pas au service de la paix ? » a-t-il ajouté.

Le Rév. Moon décrit une vision de paix pour le Nigéria basée sur des familles stables qui aiment Dieu.

« La tradition de la paix désirée par Dieu doit être profondément ancrée dans la famille. Chaque famille doit établir une tradition pure. Dans ce cas, même si cette famille subit des hauts et des bas, jusque sous l’horizon comme quand le soleil se couche, la lumière finira par revenir ».

Alors que le temps passait et que l’audience internationale écoutait patiemment, le Rév. Moon s’écartait encore et encore de son discours écrit pour digresser sur la voie que le Nigéria et l’Afrique doivent suivre. « Pour servir Dieu et jouir de la vie avec Lui, vous devez comprendre le chemin que j’ai suivi et suivre cette même voie » dit-il. « Si tous les pays d’Afrique peuvent s’unir, ce continent s’élèvera ».

Malgré l’heure tardive, la majorité des auditeurs étaient enthousiastes du message. « C’est une occasion merveilleuse pour toute l’Afrique », dit Gabriel Messan Kodjo, ancien premier ministre du Togo. « Bien sûr que nous pouvons lire les textes n’importe quand, mais d’avoir le Rév. Moon et son épouse ici en personne est une occasion unique dans notre vie ».

«  Le Rév. Moon offre des idées très innovantes autour du concept universel de la paix, qui forme un des piliers de la FPU » dit Madhav Kumar Nepal, premier ministre du Népal jusqu’à il y a quelques mois. « Dans cette ère de crise globale, il faut réfléchir sérieusement à ces idées ».

For a report of the event in the Nigeria Observer, click here.